Contenu principal

L’histoire de Donald

Donald est un employé d’usine de pâtes et papiers de 54 ans qui est marié depuis 30 ans. Il a trois enfants d’âge adulte et sept petits-enfants.

Donald a commencé à avoir des problèmes d’inquiétude peu de temps après son mariage, après que sa femme et lui ont commencé à avoir des enfants. À cette époque, il s’inquiétait de manière excessive et incontrôlable à propos de ses enfants et de leur avenir, mais aussi de ses finances, de sa capacité à conserver son emploi, de son rendement au travail, des réparations à faire autour de la maison et de la santé de ses parents. Depuis, il s’inquiète aussi de la possibilité que sa voiture cesse de fonctionner, du bien-être de ses petits-enfants, de son épargne en vue de la retraite, de sa santé et de celle de sa femme.
Les inquiétudes de Donald nuisent à sa capacité à profiter de la vie, y compris durant les vacances et les occasions spéciales. Il affirme qu’il se sent toujours tendu, agité et sur ses gardes, et que la tension accumulée dans son dos et dans son cou lui cause des douleurs constantes. Il a refusé plusieurs promotions au travail en raison de ses inquiétudes, car il ne se sent pas capable de gérer davantage de stress et de responsabilités. Ses inquiétudes l’ont aussi empêché d’explorer d’autres emplois à l’extérieur de l’usine. En effet, il craint de ne pas être à la hauteur s’il change d’emploi et de finir par perdre la maison familiale.
En outre, les inquiétudes de Donald lui causent des problèmes de sommeil depuis longtemps. Il a développé une dépendance aux somnifères, ce qui ne l’empêche pas de se sentir fatigué la plupart du temps. Ses amis et sa famille se plaignent du fait qu’il ne tient jamais en place et qu’il est incapable de rester assis et de se détendre, mais il dit que c’est la seule façon pour lui d’empêcher ses inquiétudes d’envahir son esprit. Quand il est pris d’inquiétude, il s’imagine parfois que ses petits-enfants pourraient se blesser ou que quelqu’un pourrait leur faire du mal. À quelques reprises, ces inquiétudes ont été si poignantes qu’elles ont déclenché des attaques de panique.
Dans les moments de stress, par exemple le divorce récent de sa fille, Donald constate qu’en plus d’augmenter en fréquence et en intensité, ses inquiétudes sont plus graves que celles des autres. Après une période de grande inquiétude, il se sent souvent déprimé pendant des semaines, et il lui arrive de perdre tout intérêt pour des activités qui lui plaisent habituellement. Donald envie la capacité des autres à éprouver de la joie et à se détendre et se sent souvent impuissant devant sa propre incapacité à gérer ses inquiétudes. Il a très peur de développer des problèmes de santé en raison de ses inquiétudes et de son anxiété.