Contenu principal

Phobie spécifique

Avez-vous peur de prendre l’avion? Les aiguilles vous rendent-elles nerveux? Évitez-vous les rendez-vous chez le dentiste, les ascenseurs ou les araignées, car vous êtes effrayé? Si c’est le cas, il se peut que vous ayez une phobie.

Qu’est-ce qu’une phobie?

Les phobies sont des peurs intenses et persistantes à l’égard de certains lieux, situations ou choses. Les phobies peuvent vous empêcher d’aller à des endroits où vous aimeriez aller ou de faire des choses que vous aimeriez faire. Cela est dû au fait que les personnes ayant des phobies spécifiques feront tout ce qu’elles peuvent pour éviter les sentiments inconfortables et souvent terrifiants qui surviennent lorsqu’elles sont confrontées à leur phobie. Si vous avez une phobie, vous n’êtes pas seul.

Il existe cinq catégories de phobie :

  • Animaux (p. ex., peur des araignées, des serpents et des chiens)
  • Environnement naturel (p. ex., peur des hauteurs, de la foudre et des orages)
  • Sang, injection, blessure (p. ex., peur des interventions médicales, y compris des injections, des aiguilles et du sang)
  • Situationnelle (p. ex., peur des espaces clos et de l’obscurité)
  • Autre (p. ex., peur de vomir, de s’étouffer et d’être malade)

Souvent, les personnes ont de multiples phobies.

Comment les personnes ayant une phobie réagissent-elles habituellement?

Les personnes qui ont une phobie peuvent ressentir une large gamme d’émotions intenses, allant d’une anxiété légère à une panique et une terreur extrêmes lorsqu’elles doivent affronter leur phobie. Dans les cas graves, elles peuvent même avoir l’impression de devenir folles, de perdre le contrôle ou d’être sur le point de mourir en présence de l’objet ou dans la situation redoutés. La peur peut être accompagnée de symptômes physiques, comme une augmentation de la fréquence cardiaque, une transpiration, des tremblements, une sensation de faiblesse, des nausées, une sensation d’étouffement ou une augmentation de la tension artérielle. Certaines personnes feront même une véritable attaque de panique (cliquez ici pour en savoir plus sur les attaques de panique) lorsqu’elles sont confrontées à leur phobie. Et surtout, elles ressentiront un besoin irrépressible de fuir ce qu’elles craignent.

L’évitement est la réaction la plus courante. À court terme, l’évitement fonctionne parce qu’en s’éloignant de la situation redoutée, on se sent mieux et moins effrayé. Mais l’évitement tend à renforcer la peur à long terme, car il empêche d’obtenir de nouvelles informations (p. ex., tous les chiens ne sont pas dangereux). De plus, en évitant quelque chose une fois, on renforce l’idée qu’il s’agit d’une situation dangereuse qui doit être évitée, et donc on continuera probablement à l’éviter chaque fois. Par conséquent, la peur peut s’aggraver très rapidement. C’est pourquoi les phobies peuvent représenter un si gros problème. Pour surmonter une phobie, on doit affronter nos peurs plutôt que de les éviter.

Mon plan contre l’anxiété (MPA)

MPA est conçu pour fournir aux adultes atteints d’anxiété des stratégies et des outils pratiques pour gérer l’anxiété. Pour en savoir plus, visitez notre site Web Mon plan contre l’anxiété.

Phobie spécifique
Avez-vous peur de prendre l’avion? Les aiguilles vous rendent-elles nerveux? Évitez-vous les rendez-vous chez le dentiste, les ascenseurs ou les araignées, car vous êtes effrayé? Si c’...

En savoir plus sur cette histoire

Phobie spécifique
Avez-vous peur de prendre l’avion? Les aiguilles vous rendent-elles nerveux? Évitez-vous les rendez-vous chez le dentiste, les ascenseurs ou les araignées, car vous êtes effrayé? Si c’...

En savoir plus sur cette histoire