Contenu principal

Trouble anxieux généralisé

Les personnes atteintes d’un trouble anxieux généralisé (TAG) s’inquiètent de manière excessive et incontrôlable à propos d’événements et d’activités du quotidien.
Elles éprouvent souvent des symptômes physiques désagréables, comme de la fatigue et des douleurs musculaires, et peuvent aussi avoir des problèmes de sommeil et de la difficulté à se concentrer.

Comment cette « inquiétude » se manifeste-t-elle?

L’inquiétude se traduit par des pensées à propos d’événements négatifs susceptibles de se produire dans le futur.
Ces pensées s’expriment souvent sous forme de questions commençant par « Qu’arrivera-t-il si » :

  • Qu’arrivera-t-il si je suis pris dans un embouteillage et que j’arrive en retard au travail?
    Mon patron risque d’être furieux et pourrait même me mettre à la porte.
    Qu’arrivera-t-il si je ne suis pas capable de trouver un autre emploi? Mes amis et ma famille vont croire que je ne suis bon à rien.
  • Je dois acheter de nouveaux rideaux pour la cuisine. Qu’arrivera-t-il si j’achète des rideaux, puis que j’en trouve des meilleurs ou des moins chers par la suite?
    Qu’arrivera-t-il si je décide d’acheter de nouveaux meubles et que ceux-ci ne s’agencent pas avec les nouveaux rideaux?
Qu’entend-on par s’inquiéter « de manière excessive et incontrôlable »?

Bien sûr, il arrive à tout le monde de s’inquiéter de temps à autre.
C’est normal.
Cela devient toutefois un problème lorsqu’une personne s’inquiète presque chaque jour et qu’elle le fait de manière « excessive » et « incontrôlable ».
Autrement dit, les personnes atteintes d’un TAG s’inquiètent trop, elles s’inquiètent plus que les autres et il est difficile pour elles d’arrêter de s’inquiéter une fois qu’elles ont commencé.
Voici quelques questions pertinentes à vous poser si vous pensez souffrir d’un TAG :

  • Est-ce que je m’inquiète beaucoup plus que les autres?
  • Les gens me disent-ils que je m’inquiète trop?
  • Est-ce que je m’inquiète même quand tout va bien?
    (Par exemple, est-ce que je m’inquiète de la santé de ma famille même quand personne n’est malade?)
  • Est-ce que j’essaie souvent de me tenir occupé ou de me distraire pour éviter de m’inquiéter?
  • Est-ce très difficile pour moi de cesser de m’inquiéter une fois que j’ai commencé?

De quoi les personnes atteintes d’un TAG s’inquiètent-elles?

De façon générale, les personnes atteintes d’un TAG s’inquiètent à propos des mêmes choses que les autres. Toutefois, elles s’inquiètent davantage et plus souvent que les autres.
Voici des exemples d’inquiétudes courantes chez les personnes atteintes d’un TAG :
Les inquiétudes à propos d’enjeux mineurs, par exemple la ponctualité et les décisions simples :

  • « Qu’arrivera-t-il si je suis en retard à mon rendez-vous? »
  • « Qu’arrivera-t-il si je vais voir ce film et qu’il ne me plaît pas? Et s’il y a un autre film qui me plairait davantage? »

Les inquiétudes à propos du travail ou de l’école, par exemple les examens ou le rendement au travail ou en classe :

  • « Qu’arrivera-t-il si j’échoue au test? »
  • « Qu’arrivera-t-il si je fais le mauvais choix de carrière? »
  • « Qu’arrivera-t-il si je ne termine pas ce rapport à temps? »

Les inquiétudes à propos des amis et de la famille, par exemple les relations interpersonnelles ou la bonne entente avec les autres :

  • « Qu’arrivera-t-il si mes parents divorcent? »
  • « Qu’arrivera-t-il si mon enfant se blesse en jouant au hockey? »
  • « Qu’arrivera-t-il si je propose une sortie à des amis et que personne n’a de plaisir? Et s’ils me tenaient responsable de la sortie ratée? »

Les inquiétudes à propos de la santé, par exemple sa propre santé ou celle de ses proches :

  • « Qu’arrivera-t-il si j’ai un cancer ou une autre maladie grave? »
  • « Qu’arrivera-t-il si mon mari a un accident de voiture? »

Les inquiétudes à propos de l’avenir et de la planète, par exemple l’environnement ou la guerre dans le monde :

  • « Qu’arrivera-t-il si un ouragan frappe ma ville? »
  • « Qu’arrivera-t-il si dans 20 ans, je n’ai pas assez d’argent pour prendre ma retraite? »

Comment le TAG se manifeste-t-il dans le corps?

Bien que le principal symptôme du TAG soit l’inquiétude, la plupart des gens remarquent d’abord l’inconfort qu’ils ressentent dans leur corps plutôt que les pensées anxiogènes.
En fait, de nombreuses personnes atteintes d’un TAG en viennent à consulter leur médecin de famille en raison de leur inconfort physique, souvent sans même penser à mentionner qu’elles s’inquiètent de manière excessive.

L’inquiétude peut notamment entraîner les sensations physiques suivantes :

  • Palpitations, transpiration, problèmes digestifs
  • Agitation, nervosité ou incapacité à rester assis
  • Irritabilité, susceptibilité, parler sèchement à d’autres personnes pour des problèmes mineurs
  • Problèmes de sommeil : notamment, avoir de la difficulté à s’endormir, se réveiller souvent pendant la nuit ou avoir un sommeil agité ou insatisfaisant
  • Avoir de la difficulté à se concentrer
  • Se fatiguer rapidement
  • Douleurs musculaires (souvent au cou et aux épaules)

Quel autre signe peut m’indiquer que je suis peut-être atteint d’un TAG?

1. Bien souvent, les inquiétudes des personnes atteintes d’un TAG ont un effet d’« enchaînement », c’est-à-dire qu’une inquiétude en entraîne plusieurs autres.

Par exemple, vous pourriez d’abord vous dire :

  • « J’ai un rapport à rédiger pour le travail. Qu’arrivera-t-il si je ne le fais pas correctement? »
    Cela pourrait mener à d’autres inquiétudes, comme :
  • « Qu’arrivera-t-il si mon patron me met à la porte? Qu’arrivera-t-il si je ne suis pas capable de trouver un autre emploi? » Si cela entraînait d’autres inquiétudes, nous dirions qu’il y a eu un effet d’enchaînement.
  • « Qu’arrivera-t-il si je n’ai pas assez d’argent pour payer les factures? »
  • « Qu’arrivera-t-il si je ne suis pas en mesure de rembourser le prêt hypothécaire? Où irons-nous vivre? »
  • « Qu’arrivera-t-il si je n’ai pas assez d’argent pour payer les études universitaires de mes enfants? »

Il est facile de voir comment une simple inquiétude, dans ce cas-ci, à propos d’un rapport pour le travail, peut mener à une chaîne d’inquiétudes pouvant occuper votre esprit pendant des heures.

CONSEIL : On peut décrire les inquiétudes associées au TAG comme une « élaboration de scénarios ».
En effet, ces inquiétudes reflètent souvent une tentative d’envisager toutes les situations susceptibles de survenir et de se préparer en conséquence.
Par exemple : « Qu’arrivera-t-il si je n’ai pas assez d’argent pour payer les factures?
Je pourrais probablement emprunter de l’argent à ma famille ou à la banque. Mais qu’arrivera-t-il si personne ne me prête d’argent?
Je pourrais trouver un autre emploi. Mais qu’arrivera-t-il si je ne trouve pas un autre emploi offrant un meilleur salaire? », etc.

2. Une autre façon de savoir si vous souffrez d’un TAG est de vous demander depuis combien de temps vous vous inquiétez de manière excessive.
Le TAG est considéré comme un problème chronique.
Autrement dit, les personnes atteintes d’un TAG se sentent anxieuses et excessivement inquiètes presque tous les jours depuis au moins six mois.

La plupart des personnes atteintes d’un TAG disent être « toujours inquiètes » ou « toujours inquiètes après un événement stressant ».

À RETENIR : Rappelez-vous qu’il est normal de vous inquiéter davantage lorsque vous vivez beaucoup de stress, ou lorsque vous vivez des difficultés ou des changements importants.
Vous NE souffrez PAS d’un TAG si vous vous inquiétez seulement lorsque vous vivez une période de stress très important.
Bien que les personnes atteintes d’un TAG s’inquiètent davantage à ces moments-là, elles s’inquiètent toujours même lorsque tout va bien.

Comment les personnes atteintes d’un TAG se comportent-elles au quotidien (mis à part le fait de s’inquiéter)?

Perfectionnisme : Bon nombre d’adultes atteints d’un TAG sont perfectionnistes.
Ils peuvent passer des heures à réaliser une tâche simple afin de s’assurer qu’ils l’ont effectuée à la perfection.
Ils peuvent par exemple relire à maintes reprises un travail d’école ou un document professionnel, ou encore se prendre la tête pour des petits détails au travail ou à la maison (p. ex. la police de caractères à utiliser dans un courriel, la possibilité d’essayer un nouveau produit de nettoyage à la maison).

Intolérance à l’égard de l’incertitude : Les personnes qui vivent avec un TAG semblent être allergiques à l’incertitude.
Autrement dit, elles ne se sentent pas bien lorsqu’elles ne sont pas absolument certaines d’elles-mêmes, des autres, de leurs actions et décisions ou de l’avenir.
Pour cette raison, elles adoptent souvent des comportements épuisants qui demandent beaucoup de temps et qui ont pour but de renforcer leurs certitudes, par exemple :

  • Besoin excessif d’être rassuré (p. ex. solliciter l’opinion de plusieurs personnes avant de prendre une décision mineure).
  • Vérifications (p. ex. appeler un proche plusieurs fois par jour pour s’assurer qu’il va bien, relire ses courriels à maintes reprises pour s’assurer qu’ils ne contiennent pas de fautes d’orthographe).
  • Recherche d’information ou rédaction de listes (p. ex. devoir lire tous les livres sur un sujet avant de prendre une décision, être peu enclin à effectuer des tâches simples comme l’épicerie sans avoir une liste, rédiger des listes élaborées de choses à faire).
  • Refus de déléguer (p. ex., à la maison, ne pas laisser les autres effectuer des tâches ménagères simples afin de s’assurer qu’elles sont « bien faites »).
  • Évitement/procrastination.
    Par exemple, éviter des amitiés ou de nouvelles occasions, ou procrastiner aussi longtemps que possible avant de réaliser une tâche (dans le but de s’en faire le moins longtemps possible par rapport à la tâche après l’avoir terminée).
  • Déresponsabilisation à l’égard de la prise de décisions.
    En raison de l’incertitude qui accompagne la prise de décisions, certaines personnes atteintes d’un TAG confient à d’autres la responsabilité de prendre des décisions.
  • Distraction/horaire chargé.
    Bon nombre de personnes vivant avec un TAG essaient de « rester actives » toute la journée dans le but de s’occuper l’esprit et d’éviter de s’inquiéter.
    Si vous êtes toujours occupé, vous « n’aurez pas le temps » de penser à toutes les choses incertaines à venir dans votre vie.
    Le problème avec cette stratégie, c’est qu’elle est épuisante. De plus, les inquiétudes et les pensées relatives à l’incertitude envahissent votre esprit dès que vous tentez de vous détendre (p. ex. au moment d’aller au lit).

Mon plan contre l’anxiété (MPA)

MPA est conçu pour fournir aux adultes atteints d’anxiété des stratégies et des outils pratiques pour gérer l’anxiété.
Pour en savoir plus, visitez notre site Web Mon plan contre l’anxiété.

Trouble anxieux généralisé
Les personnes atteintes d’un trouble anxieux généralisé (TAG) s’inquiètent de manière excessive et incontrôlable à propos d’événements et d’activités ...

En savoir plus sur cette histoire

Trouble anxieux généralisé
Les personnes atteintes d’un trouble anxieux généralisé (TAG) s’inquiètent de manière excessive et incontrôlable à propos d’événements et d’activités ...

En savoir plus sur cette histoire