discussions entre amis

Étape 1 : Identifier vos points faibles

Pour commencer, posez-vous quelques questions :

  • Ai-je du mal à maintenir un contact visuel lorsque je parle avec d'autres personnes ?
  • Est-ce que je souris trop à cause de la nervosité ? Trop peu ?
  • Est-ce que je suis avachi ?
  • Est-ce que je garde la tête basse ?
  • Est-ce que je parle avec une voix timide ?
  • Est-ce que je parle trop vite quand je suis anxieux ?
  • Est-ce que je croise mes bras et mes jambes ?

Voici quelques-uns des comportements non verbaux auxquels vous pouvez prêter attention :

  • Posture (par exemple, tête haute et alerte, penché en avant)
  • Mouvement et gestes (par exemple, garder les bras non croisés)
  • Distance physique (par exemple, se tenir plus près quand on parle aux autres)
  • Contact visuel (par exemple, établir un contact visuel approprié lors d'une conversation)
  • Expression faciale (par exemple, sourire chaleureux)
  • Volume de la voix (parler à un volume facilement audible)
  • Ton de la voix (par exemple, parler avec un ton confiant)

Remarque: bon nombre des exemples ci-dessus sont liés à la culture. Par exemple, dans les sociétés occidentales, il est généralement admis que le contact visuel fréquent pendant l'écoute et le détournement du regard un peu plus fréquent pendant la parole sont appropriés.

Étape 2 : Expérimentez et pratiquez les compétences non verbales

  • Essayez de ne pratiquer qu'une seule compétence à la fois, afin de vous assurer que vous la maîtrisez avant de passer à la compétence suivante.
  • Vous pouvez demander à un ami ou à un parent de confiance de vous donner un retour sur votre comportement non verbal. Ce retour d'information peut être très utile, car souvent, nous ne savons pas vraiment comment nous apparaissons aux autres.
  • Si vous en avez la possibilité, il peut être utile de vous filmer lors d'une conversation et de noter ce que votre langage corporel peut communiquer. Une fois que vous avez identifié quelques points faibles, entraînez-vous à utiliser le langage corporel approprié.
  • Vous pouvez également mettre en pratique vos nouvelles compétences non verbales devant un miroir.
  • Une fois que vous avez acquis un peu de confiance et que vous vous êtes entraîné à utiliser les techniques de communication non verbale à la maison, essayez-les dans des interactions réelles. Il est bon de commencer petit à petit en parlant aux employés, aux guichetiers et aux caissiers des magasins, par exemple. Essayez d'augmenter le contact visuel lorsque vous parlez aux autres ; souriez davantage et prêtez attention aux réactions des autres. Par exemple, la caissière de la banque est-elle plus amicale ou plus bavarde lorsque vous la regardez plus souvent dans les yeux et que vous souriez davantage ?