Contenu principal

L’histoire de Thomas

Thomas est un « homme » de neuf ans. Il est une véritable encyclopédie médicale ambulante et est capable de nommer plus de 25 maladies et leurs traitements. Il s’intéresse à ce sujet depuis que le parent d’un compagnon de classe, un chirurgien, est venu parler de cancer dans sa classe.

Au début, les parents de Thomas trouvaient ce nouvel intérêt adorable, mais lorsqu’ils ont constaté que Thomas avait passé des mois à faire des recherches sur Internet et qu’il s’était convaincu qu’il allait mourir avant son dixième anniversaire, ils ont commencé à s’inquiéter. Une visite chez le médecin et un examen physique complet n’ont rassuré Thomas que pendant quelques jours. Bien vite, il a repris ses recherches en ligne et continué d’affirmer qu’il était atteint de leucémie. Lorsque l’analyse sanguine commandée par le médecin s’est révélée négative, Thomas a demandé à passer une scintigraphie osseuse. Naturellement, le médecin a refusé. À ce stade, Thomas avait des problèmes de sommeil, refusait de jouer avec ses amis et semblait éprouver peu de plaisir. Ses parents ne savaient plus quoi faire. Thomas les a suppliés d’assumer les coûts associés à la réalisation d’une scintigraphie osseuse, ce qu’ils ont fini par accepter de faire en espérant que cela suffirait à convaincre leur fils de sa bonne santé. Les résultats négatifs obtenus ont procuré un soulagement à Thomas, qui a enfin cessé de s’inquiéter. Il a commencé à mieux dormir et à passer du temps avec ses amis. Il est redevenu le petit garçon qu’il était.

Après quelques mois, cependant, ses inquiétudes ont refait surface. Cette fois-ci, Thomas était persuadé de présenter un risque élevé de maladie cardiovasculaire. Il a économisé son argent de poche et s’est acheté un tensiomètre (appareil pour prendre la pression artérielle). Malheureusement, cela n’a fait qu’accroître son inquiétude. En effet, l’appareil produisait fréquemment des résultats erronés, ce qui mettait Thomas dans tous ses états. Bien que ses inquiétudes aient diminué depuis que ses parents ont confisqué l’appareil, Thomas demeure très anxieux et est attentif à tout changement dans son corps susceptible d’indiquer un accident vasculaire cérébral ou des problèmes cardiaques connexes.