Contenu principal

L’histoire d’Ellen

Ellen, mère de 37 ans d’une fillette de 5 ans, vit avec son petit ami. Il y a deux mois, elle a donné naissance à leur fils, Kieran.

Pendant les 12 premières heures de travail, celui-ci a bien progressé. Puis, son médecin a remarqué que la fréquence cardiaque du bébé avait chuté de façon excessive et prolongée. L’équipe médicale craignait que le cordon ombilical soit enroulé autour du cou du bébé. Ellen a été rapidement transportée dans une salle d’opération pour subir une césarienne d’urgence. Le personnel a agi rapidement, mais ne l’a pas regardée et ne lui a pas dit ce qui se passait. Pendant toute la durée de la césarienne, elle paniquait et tremblait de façon incontrôlable. Elle se sentait hors de contrôle et dans tous ses états, car elle s’inquiétait pour son bébé. Tout se passait si vite. Ellen avait toujours eu peur de subir une césarienne. Elle pensait qu’elle ou le bébé allait mourir.

Ellen et Kieran sont restés cinq jours à l’hôpital pour se rétablir. Finalement, ils ont tous les deux obtenu leur congé de l’hôpital. Pendant les premières semaines suivant son retour à la maison, Ellen s’est sentie étrangement indifférente et calme. Puis, tout à coup, elle a commencé à avoir des retours en arrière (flashbacks) du moment où elle a été transportée dans la salle d’opération. Plusieurs fois par jour, elle revivait son expérience du travail, passant sans cesse en revue chaque détail dans sa tête. Qu’est-ce qui a mal tourné? Qu’est-ce que j’ai fait de mal? Comment cela aurait-il pu être différent?

Elle faisait aussi des cauchemars au sujet de son accouchement et se réveillait trempée de sueur, le cœur battant à toute allure. Un instant, Ellen se sentait paniquée et effrayée, et l’instant d’après, elle ressentait une rage si intense qu’elle s’en prenait verbalement à quiconque se trouvait près d’elle. Sa relation avec son petit ami et sa fille en souffrait.

Maintenant, certains mots et certaines images déclenchent chez elle un éventail d’émotions. Chaque fois qu’elle entend les sirènes d’une ambulance, son cœur palpite, elle a de la difficulté à respirer et elle a les larmes aux yeux. Une fois, elle a essayé de passer en voiture devant l’hôpital, mais elle s’est mise à trembler tellement fort qu’elle a dû s’arrêter. Elle évite également de regarder les émissions de télévision sur l’accouchement et les nouvelles mamans. Elle a arrêté de lire, passe-temps qu’elle adorait, parce qu’elle ne semble plus pouvoir se concentrer sur quoi que ce soit. Le plus dur pour Ellen, cependant, c’est qu’au lieu d’avoir une attitude positive et aimante envers Kieran, elle se sent indifférente. Tout ce qu’elle veut, c’est se sentir à nouveau elle-même.