Femme enceinte faisant une pose de yoga

La prochaine fois que vous irez vous promener dans un parc, entraînez-vous à le faire en pleine conscience.

Pendant que vous marchez, il se peut que votre esprit se mette à créer son lot habituel d'inquiétudes. Vous vous retrouvez dans votre tête et vous vous éloignez de l'expérience de la marche. Essayer de repousser les soucis ne fait que les renforcer.

Au lieu de les combattre, reconnaissez qu' elles sont là ("Oh, voilà encore cette pensée d'inquiétude"), laissez-les s 'exprimer (sans les supprimer ni essayer d'arranger les choses dans votre tête), puis ramenez consciemment votre attention sur le moment présent. Vous pouvez remarquer la chaleur du soleil sur votre visage et la fraîcheur de la brise sur vos joues. Vous pouvez lever les yeux et observer les oiseaux qui volent au-dessus de vous ou les plantes qui se trouvent en dessous de vous. Vous pourriez remarquer les parfums de la nature dans l'air et la sensation de la terre sous vos pieds.

Chaque fois que vos inquiétudes tentent de vous éloigner (ce qui peut se produire toutes les 20 secondes au début), laissez-les doucement partir et revenez à la conscience du monde qui vous entoure. C'est ce qu'on appelle marcher en pleine conscience.

Cela contraste avec la façon dont nous faisons souvent les choses sans réfléchir. Nous pouvons aller nous promener, mais nous sommes pris dans nos pensées et nous ne sommes pas vraiment conscients de ce qui nous entoure. Heureusement, nous pouvons nous entraîner à être dans l'instant présent et développer des expériences de vie beaucoup plus riches. Toute activité peut devenir une occasion de pratiquer la pleine conscience : prendre une douche, faire la vaisselle, préparer et boire du thé, prendre un repas.