Contenu principal

L’histoire de Charlie

Charlie est un homme marié de 44 ans ayant trois adolescents. Il est en congé de son emploi de caissier de banque depuis cinq ans. Il a eu sa première attaque de panique dans la vingtaine alors qu’il fumait de la marijuana pour la première et dernière fois.

Durant cet épisode, il avait des battements de cœur rapides, de la difficulté à respirer, une sensation d’irréalité et des picotements dans les doigts. Il était terrifié et pensait qu’il était en train de mourir d’une crise cardiaque. Il s’est immédiatement rendu aux urgences de l’hôpital local. Depuis, il a eu environ une attaque de panique par semaine, et il s’inquiète souvent d’en avoir d’autres. Charlie dit qu’il a peur que ses symptômes de panique signifient qu’il a une maladie cardiaque et qu’il mourra d’une crise cardiaque, même si son médecin a exclu tout problème médical.

Au fil des ans, les attaques de panique ont durement affecté la vie de Charlie, qui craint qu’une autre attaque se déclenche. Charlie a eu une attaque de panique particulièrement foudroyante lors d’une réunion du personnel qui l’a amené à quitter le travail au milieu de la journée. Depuis, il a été incapable de retourner au travail parce qu’il a peur d’avoir une autre attaque de panique grave. Il a également cessé de faire de la randonnée et du jogging, même s’il a toujours aimé ces activités. Il craint qu’en étant physiquement actif, son cœur se mette à battre trop vite, que cela provoque une attaque de panique et qu’il meure. Il évite également de boire du café, d’aller au cinéma ou de se retrouver seul à la maison. De plus en plus, il ressent le besoin que sa femme ou son frère l’accompagne lorsqu’il va quelque part, car il a peur de ne pas pouvoir obtenir d’aide médicale s’il a une autre attaque. Ces derniers temps, il se sent très déprimé de ne pas pouvoir travailler. Son médecin lui a prescrit des médicaments contre l’anxiété, et Charlie se sent en sécurité uniquement s’il les a avec lui en tout temps.